Limitation des rassemblements publics – COVID-19 (Coronavirus)

Publié le 12/03/2020

Retrouvez ci-dessous le communiqué commun de la Ligue de Football des Pays de la Loire et de ses 5 Districts (Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe, Vendée), également transmis sur les messageries officielles des clubs ce mercredi 11 mars 2020 à 11h.

 

Mesdames, Messieurs les Président(e)s,

Nombre d’entre vous se sont rapprochés de nos instances (District et Ligue) afin de savoir si les compétitions devaient être maintenues au regard du contexte sanitaire lié au COVID-19 (Coronavirus).

La Ligue Pays de la Loire et ses 5 Districts vous informent s’aligner sur les décisions prises par les autorités publiques.

Ainsi, par arrêté du 9 mars 2020, le Ministre de la Santé et des Solidarités a pris les dispositions suivantes :

  • Afin de prévenir la propagation du virus covid-19, tout rassemblement mettant en présence de manière simultanée plus de 1000 personnes est interdit sur le territoire national jusqu’au 15 avril 2020. Les rassemblements indispensables à la continuité de la vie de la Nation peuvent être maintenus à titre dérogatoire par le représentant de l’Etat dans le département, par des mesures réglementaires ou individuelles, sauf lorsque les circonstances locales s’y opposent. Le représentant de l’Etat est habilité aux mêmes fins, par des mesures réglementaires ou individuelles, à interdire ou à restreindre les réunions, rassemblements ou activités ne relevant pas du premier alinéa lorsque les circonstances locales l’exigent. Il informe le procureur de la République territorialement compétent des mesures individuelles prises à ce titre, conformément aux dispositions de l’article L. 3131-1 du code de la santé publique.

Par conséquent, et comme la FFF l’a indiqué aux clubs nationaux, à compter de ce jour et jusqu’au 15 avril 2020, toutes nos rencontres ne peuvent se jouer devant plus de 1000 personnes (acteurs du jeu, personnes ayant un rôle sur le match et spectateurs compris).

Localement, certaines préfectures pourront aller au-delà et décider d’autoriser uniquement les rencontres dépourvues de public.

Nos épreuves sont donc maintenues.

S’agissant des tournois prévus entre ce jour et jusqu’au 15 avril, nous invitons les organisateurs à s’en tenir aux dispositions susmentionnées, et se rapprocher de leur Préfecture le cas échéant.

Par Amélie Fosse

Articles les plus lus dans cette catégorie